Ce jeudi 17 novembre s’ouvre l’un des événements incontournables de l’année à Dortmund : le Weihnachtsmarkt (marché de Noël) ! Pendant six semaines, c’est tout le centre-ville qui va vibrer, aux pieds du gigantesque grösster Weihnachtsbaum de la Hansaplatz au rythme des Weinhachtspyramide, Lebkuchen, Würste, gebrannte Mandeln et surtout des Glühwein. Suivez le guide…

Bien loin de l’image sérieuse et austère qu’on lui colle trop souvent, l’Allemagne est un pays où l’on adore se rassembler et faire la fête. Chaque ville compte un nombre incalculable de kermesses, de festivals, Fruühlingsfest, Herbstfest et autres fêtes populaires. Et puis l’année est rythmée par des événements incontournables que l’on retrouve aux quatre coins du pays, dans chaque cité avec ses propres spécificités. En hiver, on célèbre les soirées Après-Ski, y compris dans des localités n’apercevant pas la moindre montagne ni aspérité à des kilomètres à la ronde. En février, vient l’époque des Karnevals, les plus célèbres se déroulent à Köln et Mainz mais chaque cité ou presque organise son propre carnaval avec des codes plus ou moins similaires, du Weiberfastnacht (nuit des femmes, le jeudi, l’ouverture) à l’Aschenmittwoch (mercredi des cendres, la clôture) en passant par le Rosenmonntag (lundi des roses, le jour le plus fou). L’été, c’est l’époque des Mallorcaparty, même dans des régions bien éloignée de la mer. L’automne est consacré aux Oktoberfest, les plus illustres d’entre elles étant la Wies’n de Munich et la Canstatter Wasen de Stuttgart mais chaque ville organise désormais sa propre Oktoberfest, la fête de la bière. Et en novembre et décembre arrive la saison du Weihnachtsmarkt, le marché de Noël.

12362719_1662009557388971_5348513916008313563_o1

Dortmunder Weihnachtsmarkt

Dans certaines grandes villes d’Allemagne, il n’existe pas un mais plusieurs marchés de Noël, dans chaque quartier, comme à Munich, Berlin ou Cologne (je recommande celui de Heumarkt à Köln avec sa piste de glace, par exemple avant notre match là-bas le 10 décembre). A Dortmund en revanche, il n’existe qu’un seul Weihnachtsmarkt qui investit, du 17 novembre au 30 décembre les principales places et rues du centre-ville : Alter Markt, Hansaplatz, Reinoldikirche, Willy-Brandt-Platz, Kleppingstrasse, Platz von Leeds, Platz von Netanya et Katharinentor. Avec ses aciéries et son charbon, Dortmund abritait une partie de la machine de guerre du IIIe Reich et a donc à ce titre presque été entièrement détruite par les bombardements alliés durant la deuxième guerre mondiale. Dès lors, avec ses rues commerçantes rectilignes, le centre-ville de Dortmund ne possède pas le charme médiéval qui sied à d’autres marchés de Noël et l’on ne vient pas de loin pour le Dortmunder Weihnachtsmarkt (118ème édition), il s’agit d’un événement qui fait avant tout la fierté des locaux. Comme dans tous marchés de Noël, on y trouve un nombre incalculable de stands dans des petits chalets permettant d’acquérir les cadeaux de Noël les plus kitsch possibles. Mais, parmi les plus de 300 stands, il existe également un nombre important de lieux permettant de se ravitailler, avec les inévitables Würste (saucisses) déclinées sur toutes leurs formes (avec en vedette bien sûr la fameuse Currywurst), crêpes et compagnie…

photo094

Grösster Weihnachtsbaum

La fierté du marché de Nöel de Dortmund, c’est bien sûr le grösster Weihnachtsbaum (très grand sapin de Noël), lequel trône majestueusement au milieu de la Hansaplatz. D’une hauteur de 45 mètres et décoré de 48’000 lumières, il est présenté comme le plus haut sapin d’Europe. Si tu t’approches un peu, tu constateras qu’il ne s’agit pas d’un sapin unique mais d’un conglomérat de 1700 sapins venus des collines voisines du Sauerland. Au sommet de l’arbre, trône un ange. Il y a deux ans, le quotidien RuhrNachrichten a émis l’idée de remplacer l’ange par un emblème du BVB. Mais, si Dortmund adore son Borussia, il aime encore plus ses traditions et l’ange de Noël a été plébiscité par les lecteurs. Sauf quand celui-ci a été brièvement remplacé par un emblème de… Schalke 04, traîtreusement posé par un employé chargé de l’installation du sapin, vengeance après le drapeau du BVB hissé sur la Veltins-Arena il y a quelques années par un ouvrier chargé de la réparation du toit effondré sous le poids de la neige. Sauf que le fan de Schalke s’est fait pincer et a écopé d’une amende pour son exploit, alors que celui du BVB est resté anonyme et s’est vu offrir bières à vie dans un Kneippe de la banlieue de Dortmund.

12322411_1662009634055630_8791492700273381933_o1

Weihnachtspyramide

En Allemagne, les crèches de Noël se présentent sous la forme de pyramide à plusieurs étages. Il s’en vend de toutes tailles dans les divers stands à déposer sous son propre sapin pour la période de l’Avent. Et puis, il en existe une géante de 30 mètres à proximité de l’arrêt de métro de Kampstrasse, avec vente de Glühwein en dessous.

Schowbühne

Tous les jours sont organisés des concerts sur la scène située à l’Alter Markt, haut-lieu des célébrations des titres du BVB. Il y en a pour tous les goûts, avec toutefois une légère inclinaison pour la musique folklorique et la Schlagerparade.

Lebkuchen

Aux côtés des nombreux stands de nourriture évoqués plus haut, tu trouveras également d’innombrables étals vendant diverses sucreries à ramener chez toi, gebrannte Mandeln (amandes grillés), Kraüterbonbons (bombons aux herbes), Schokofrüchte (fruits au chocolat)… Mais la star, et c’est commun à toutes les fêtes populaires allemandes, c’est le Lebkuchen (pain d’épices) et surtout le Herzlebkuchen (cœur en pain d’épices). Ce dernier est toujours orné d’une inscription en sucre qui te permet de déclarer ta flamme à l’être aimé, à ta famille, de souhaiter un joyeux anniversaire ou un joyeux Noël ou de proclamer ton amour pour l’événement que tu es en train de vivre. Mais à Dortmund bien sûr, le nec le plus ultra c’est de ramener un cœur en pain d’épices à la gloire du BVB !

10580887_1668156160107644_5665783891033022440_o1

Glühwein

Ce n’est pas un scoop mais les Allemands vouent un culte invétéré à la bière et particulièrement à Bierhauptstadt Dortmund, la capitale de la bière. Mais, au Weihnachtsmarkt, si tu peux toujours trouver du houblon dans les bars habituels du centre-ville, tu ne trouveras aucun stand servant de la bière ! Car la boisson vedette du Weihnachtsmarkt, c’est bien entendu le Glüwein (vin chaud), servi dans un Becher (tasse) collector à l’effigie du marché de Nöel, avec une nouvelle décoration chaque année. Au moment de commander ton Glühwein, on va systématiquement te demander si tu le veux « mit oder ohne Schuß ? » Le Schuß, c’est la généreuse rasade d’alcool fort qui est rajoutée dans ton vin chaud, selon un très large choix : amaretto, cognac, schnaps, rhum, armagnac, cointreau, Grand Marnier, grappa, liqueurs… En me basant sur ma longue expérience du Weihnachtsmarkt, je puis te donner le conseil suivant : si tu y passes avant un match du BVB, restes-en prudemment au Glühwein ohne Schuß si tu veux comprendre quelque-chose au jeu car les rations sont généralement assez costaudes. En revanche, après le match, surtout en cas de victoire, tu peux te faire plaisir avec le Schuß. Aux côtés du Glüwein, il existe de nombreuses autres boissons chaudes, punchs, Eierpunch (punch aux œufs) et même des Caïpirinha chaudes. C’était une expérience… intéressante.

10296356_1668155856774341_7357653415958544344_o1

Weihnachtsmarktparty

Après le marché de Noël, il est possible de prolonger un peu la fête. Le lieu le plus adéquat, c’est le Bierhaus Stade ! Situé au cœur du marché de Noël, à l’Alter Markt, dans le Karstadt Sport, à côté du Fanshop Krone du BVB, ce bar permet de prolonger la soirée jusqu’aux petites heures du matin, sans trop changer d’ambiance avec ses décorations en bois, ses illuminations et ses tubes de Schlager.

img_0535

Weihnachtsmarktspiel

Un match du BVB pendant le marché de Noël, c’est toujours un événement très attendu. Le centre-ville prend alors des allures très festives avec des dizaines de milliers de maillots jaunes qui se pressent devant les stands Glühwein, avant de partir pour le stade et l’immanquable tournée des Biergarten, ou après le match pour fêter une grande victoire. A vivre absolument une fois dans sa vie ! Cette année, nous sommes particulièrement gâtés puisque le BVB jouera quatre fois à domicile pendant le Weihnachtsmarkt :

19 novembre 18h30 : BVB – Bayern Munich

22 novembre 20h45 : BVB – Legia Varsovie

3 décembre 15h30 : BVB – Borussia Mönchengladbach

20 décembre  20h30 : BVB – FC Augsburg

Et on ajoutera en prime :

17 décembre 14h30 : BVB II – Schalke II

Quelques belles réjouissances en perspective…

Horaires

Du 17 novembre au 30 décembre, tous les jours de 10h à 21h, vendredi et samedi de 10h à 22h, dimanche de 12h à 21h.

About the author

Julien Mouquin

Un jour, je suis passé devant le Westfalenstadion, j'ai vu de la lumière et j'y suis entré. Depuis, je n'en suis jamais vraiment sorti.

Leave a Comment

Lire les articles précédents :
Alfred « Aki » Schmidt , disparition d’une légende

Ce vendredi 11 novembre 2016 restera comme un jour très sombre dans l’Histoire du BVB. Alfred « Aki » Schmidt nous a...

Fermer