Voici les réponses et les explications du questionnaire de la deuxième semaine. Vous recevrez vos résultats par mail tout prochainement. Le questionnaire de la semaine 3 arrive lundi dans la journée. Restez connecté !

Figures légendaires :

Lequel de ces quatre joueurs légendaires du BVB ne faisait pas partie des « Drei Alfredos » ?

  • Alfred Kelbassa
  • Alfred Niepieklo
  • Alfred Preissler
  • Alfred Schmidt

Alfred Kelbassa, Alfred Niepieklo et Alfred Preißler constituaient les fers de lance de l’équipe du BVB championne d’Allemagne en 1956 et 1957. A eux trois, ils ont inscrits près de 400 buts pour le BVB ! Leur entente sur le terrain, leur origine du Ruhrpott ainsi que leur homonymie leur ont valu le surnom « die Drei Alfredos ». De quelques années leur cadet, Alfred Schmidt est arrivé plus tard dans l’équipe, à une époque où la légende des « Drei Alfredos » était déjà forgée, même s’il a aussi participé aux titres de 1956 et 1957.

Quel est le premier capitaine du BVB à avoir soulevé un titre de champion d’Allemagne, devenu plus tard emblème du tifo réalisé lors du Geburtstagsspiel en 2009 ?

  • Willi Burgsmüller
  • Heinrich Kwiatkowski
  • Alfred Preissler
  • Alfred Schmidt

Capitaine durant de longues saisons, Adi Preißler portait le brassard lors de victoire en finale du championnat le 24 juin 1956 contre Karlsruhe à Berlin. Adi avait inscrit le 3-1 à la 53e.

Quel joueur du BVB a inscrit le premier but de l’histoire de la Bundesliga ?

  • Lothar Emmerich
  • Aki Schmidt
  • Manfred Burgsmüller
  • Timo Konietzka

Jusqu’en 1963, le championnat d’Allemagne se disputait en groupes régionaux dont les meilleures équipes se retrouvaient en matchs à élimination directe jusqu’à la finale qui attribuait le titre sur un match unique. En 1962, les délégués des clubs décident d’introduire un championnat unifié dont le vainqueur est déterminé par le nombre de point et non plus sur une finale. La Bundesliga a débuté le 24 août 1963 à 17 heures. 58 secondes plus tard, l’attaquant du BVB Friedhelm « Timo » Konietzka inscrivait le premier but de l’Histoire de la nouvelle ligue, c’était à Brême. Le BVB s’était finalement incliné 3-2 contre le Werder mais c’est bien Timo Konietzka

Auteur du but victorieux en prolongations lors de la victoire du BVB en Coupe des vainqueurs de Coupe 1966 contre Liverpool, Reinhard Libbuda a désormais une rue à son nom. Où mène-t-elle ?

  • Westfalenstadion
  • Veltins Arena
  • Borsigplatz
  • Brackel

Reinhard « Stan » Libuda n’a joué que trois saisons au Borussia Dortmund, entre 1965 et 1968, ce qui lui a permis d’inscrire le but victorieux en prolongations contre Liverpool lors de la finale de Glasgow en 1966. Ce but a été élu deuxième but du siècle par les fans du BVB derrière celui de Lars Ricken lors de la finale 1997 contre la Juventus. Mais Stan a été formé et a effectué l’essentiel de sa carrière à Schalke 04 où il est devenu une légende. C’est donc bien à la Veltins-Arena de Gelsenkirchen que conduit la « Stan-Libuda-Weg ».

Quel est le premier capitaine du BVB à avoir soulevé une Coupe d’Europe ?

  • Alfred Schmidt
  • Wolfgang Paul
  • Lothar Emmerich
  • Michael Zorc

Alfred « Aki » Schmidt avait débuté la saison comme capitaine mais, à l’automne, l’entraîneur Willi Multhaup a décidé de confier le brassard au défenseur Wolfgang Paul. C’est donc lui qui eu l’honneur de soulever en premier la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe le 5 mai 1966 à Glasgow contre Liverpool, le premier trophée européen d’un club allemand.

Quel surnom portait le joueur qui a sauvé le BVB de la relégation en 1986 ?

  • Manni
  • Kobra
  • Tiger
  • Fußballgott

Lors de la saison 1985-1986, le BVB doit jouer un barrage contre la relégation face au Fortuna Köln. Battu 2-0 au match aller, le BVB est mené 0-1 à la mi-temps au match retour. Deux buts de Zorc et Raducanu ravivent l’espoir mais à la 90e le score est toujours de 2-1 et donc le BVB virtuellement relégué en Zweite Liga. c’est alors que, sur un centre d’Ingo Anderbrügge, surgit l’attaquant Jürgen Wegmann pour inscrire le 3-1. A l’époque, la règle du but marqué à l’extérieur n’existait pas dans le Relegationspiel et les deux équipes ont dû disputer un match d’appui, facilement remporté 8-0 par le BVB. Mais c’est bien ce but de Jürgen Wegmann à la 90e qui a sauvé le Borussia de la relégation. Originaire d’Essen-Bergeborbeck, à proximité du stade du Rot-Weiss, Jürgen Wegmann a joué deux fois au BVB, de 1984 à 1986 et de 1989 à 1992. Il devait son surnom de « Kobra » à une déclaration qu’il avait faite un jour: « Je suis plus vénéneux que le serpent le plus vénéneux ».

Pour quel buteur étranger la Südtribüne a-t-elle composée une célèbre chanson, encore chantée aujourd’hui dans les Biergarten ?

  • Stéphane Chapuisat
  • Marcio Amoroso
  • Jan Koller
  • Robert Lewandowski

Chapi, Chapi, Chapouisat Chapouisat ah ah…

Quel est le surnom de notre ancien capitaine et actuel directeur sportif Michael Zorc ?

  • Michi
  • Micha
  • Susi
  • Aki

Lorsqu’il a été transféré du TuS Eving-Lindenhorst, son club formateur en banlieue de Dortmund, au BVB, Michael Zorc portait les cheveux longs. Son coéquipier Rolf Rüssmann l’a alors surnommé « Susi ». Ce surnom lui est resté pendant toutes les longues années qu’il a passées au Borussia comme joueur, capitaine et directeur sportif, même si son look a bien changé depuis.

Quel joueur du BVB a été surnommé « der Held von Berlin » ?

  • Frank Mill
  • Michael Zorc
  • Nobby Dickel
  • Robert Lewandowski

« Wir singen Norbert, Norbert, Norbert Dickel, jeder kennt ihn, den Held von Berlin«  En inscrivant un doublé à Berlin en finale de Pokal lors de la victoire surprise 4-1 contre le Werder Brême, Norbert Dickel passe pour le principal artisan de la renaissance du club après 23 ans sans le moindre trophée. Et pourtant, diminué par une blessure à un genou, il n’aurait jamais dû jouer cette finale mais il aimait trop son BVB pour manquer ce match. Malheureusement, cette blessure le contraindra à prendre sa retraite moins d’une année plus tard comme invalide du sport. Il s’est reconverti comme commentateur pour la radio du club et surtout comme légendaire speaker du Westfalenstadion.

Lequel de ces joueurs du BVB n’est jamais devenu champion du monde ?

  • Matthias Sammer
  • Stefan Reuter
  • Mathias Ginter
  • Roman Weidenfeller

Matze et Weidi ont été champions du monde en 2014, même s’ils n’ont pas joué la moindre minute au Brésil. Jürgen Kohler était lui titulaire lors de la victoire de la Mannschaft en 1990. En revanche, Matthias Sammer n’avait pas pu participé à cette Coupe d’Europe car il est d’origine est-allemande et l’Allemagne n’était pas encore réunifiée, footballistiquement parlant, lors de la Coupe du Monde 1990, disputée par la RFA, alors que la RDA ne s’était pas qualifiée. Matthias Sammer débutera en équipe d’Allemagne lors du premier match de l’Allemagne réunifiée le 19 décembre 1990, une victoire 4-0 contre la Suisse à Stuttgart. Il se rattrapera en devenant champion d’Europe en 1996 avec la Mannschaft, un titre qui lui valu le Ballon d’Or la même année.

Chants

En novembre 2010, avant un match contre Hambourg, quelle chanteuse, fan du BVB, connut-elle un accueil triomphal en interprétant son tube, repris en cœur par la Südtribüne ?

  • Nina Hagen
  • Nena
  • Lena
  • Helene Fischer

Né à Hagen, Gabriela Susanne Kerner, alias Nena, est fans du BVB depuis sa tendre enfance. Elle est notamment connu en France pour son carton avec son titre « 99 Luftballons », qui n’est rien d’autre que la musique de la chaîne Arte. Son tube « Leuchtturm » est un chant des supporters du BVB, mais qui est malheureusement aujourd’hui très rarement chanté. En 2010 contre le HSV, Nena fait son apparition sur le terrain pendant l’échauffement pour chanter « Leuchtturm », repris par toute la Südtribüne (cf: Vidéo ci-dessous). Elle refait apparition sur scène lors de la Meisterfeier 2011 devant pas moins de 400’000 Borussens.

Paroles :
Ich geh mit dir wohin du willst / Je vais avec toi où tu veux
Auch bis ans Ende dieser Welt / Aussi jusqu’au bout de ce monde
Am Mer am Strand wo Sonne scheint / À la mer, à la plage, où le soleil brille
Ich will mit dir alleine sein / Je veux être seul avec toi

Denn so wie es ist und so wie du bist / Car comme c’est et comme tu es
Ich bin immer wieder für dich da / Je serai toujours là pour toi
Ich lass dir nie mehr alleine / Je ne te laisse plus jamais seul
Das ist dir hoffentlich klar / En espérant que pour toi c’est clair

Dans un car de fans du BVB se rendant à Munich, quel groupe écoute t’on immanquablement ?

  • Die Toten Hosen
  • Die Sportfreunde Stiller
  • Die Ärtzte
  • Die Fantastischen Vier

Lors d’un match contre le Bayern, il est désormais devenu un tradition pour fan du tout club d’écouter le titre « Bayern » des Toten Hosen. Les paroles de cette musique parlent des jeunes talent allemand qui promettent qu’ils ne signeront jamais au Bayern. Bien que cette chanson a été sortie dans le début des années 2000, ça n’as pas du tout inspiré Miroslav Klose, Manuel Neuer, Mario Götze, et dans la moindre mesure, Mats Hummels, qui auront tout de même rejoint le Bayern malgré leurs promesses. Die Toten Hosen ont même osé chanter cette chanson dans l’Allianz Arena de Munich, chanté et acclamé par une grande partie du public fan du 1860, mais sifflé par les fans du Bayern.

Parôles du refrain:
Es kann soviel passieren, / Il peut se passer beaucoup
es kann soviel geschehen. / il peut se produire beaucoup
Ganz egal, wie hart mein Schicksal wär, / complètement égal, comment mon destin serait dur
ich würde nie zum FC Bayern München gehen. / ich ne voudrais jamais aller au Bayern Munich

Was für Eltern muss man haben / Quels parents doit-on avoir
um so verdorben zu sein, / pour être autant corrompu
einen Vertrag zu unterschreiben / de signer un contrat
bei diesem Scheissverein? / dans ce club de merde ?

Quel compositeur a créé l’hymne qui marque l’entrée des joueurs du Borussia à l’échauffement ?

  • Carl Orff
  • Richard Wagner
  • Giuseppe Verdi
  • Antonio Vivaldi

La musique d’entrée des joueurs à l’échauffement est la Marche triomphale de l’opéra « Aida » composé par Giuseppe Verdi. Elle est accompagné par le traditionnel tourné d’écharpe de la Südtribüne, ce que ce perd de plus en plus hélas. Cette musique est très populaire dans la Fankultur, notamment en Allemagne et en Suisse.

Quel groupe accompagnait l’entrée de Roman Weidenfeller à l’échauffement ?

  • Red Hot Chili Peppers
  • Rage Against the Machine
  • Nirvana
  • AC/DC

Au BVB, chaque gardien a le droit de choisir sa musique à son échauffement. Weidenfeller a Can’t stop des Red Hot Chili Peppers depuis un certain nombre d’année, alors que Bürki a choisi Black and Yellow de Wiz Khalifa dès son arrivée.

Quel groupe pop a composé la chanson qui a inspiré le Torhymne du BVB ?

  • Oasis
  • Blur
  • Europe
  • Pet Shop Boys

Le Torhymne du BVB a bien sûr été inspiré de Go West des Pet Shop Boys. Cette question était cadeau !

Quel groupe de métal a composé l’hymne de la Meisterfeier 2011 ?

  • Apocalyptica
  • Metallica
  • Krypteria
  • Evanescence

Le groupe de Metal allemand Krypteria a composé avec le BVB-Jahrunderdchor l’hymne du titre de champion d’allemagne en 2011. Celui-ci a toutefois beaucoup été critiqué pour son manque d’authenticité, les Krypteria ne venant pas du Pott, et pour son aspect un peu trop commerciale.

 

Quelle chanson, à force de tourner en boucle, est devenue l’hymne officieux de la victoire en Pokal contre le Bayern en 2012 et de la Doublefeier du lendemain ?

  • We are the Champions
  • Football’s coming Home
  • 50000 Borussen an der Spree
  • Tage wie diese

Tage wie diese a le tube par excellence du célèbre groupe de rock de Düsseldorf Die Toten Hosen. C’est également la musique de victoire du Fortuna Düsseldorf, club dont tous les membres du groupe sont fans. Après le que le BVB est sorti champion d’Allemagne en avril 2012 contre Mönchengladbach, Tage wie diese était diffusé dans le stade et reprit par tout le monde. Quelques semaines plus tard, après la victoire de Dortmund 5 à 2 sur le Bayern Munich en finale de DFB Pokal, elle est devenue l’hymne officieuse à force de tourner en boucle et chanter par tous les Borussen. Les paroles veulent tout dire !

Refrain:
An Tagen wie diesen, wünscht man sich Unendlichkeit / Les jours comme ceuli-ci, on se le souhaite pour l’éternité
An Tagen wie diesen, haben wir noch ewig Zeit / Les jours comme ceuli-ci, nous avons encore le temps éternel
In dieser Nacht der Nächte, die uns so viel verspricht / dans cette nuit des nuits qui nous promet beaucoup
Erleben wir das Beste, kein Ende ist in Sicht / nous vivons le meilleur, pas de fin est en vue

Quelle chanson est diffuée au Westfalenstadion à la fin du match ?

  • Am Borisgplatz geboren
  • Heja BVB
  • Leuchte auf mein Stern Borussia
  • Borussia

À la fin de chaque match au Westfallenstadion, l’hymne « Borussia » est diffusé peu importe le résultat. Les paroles de cet hymne parlent de la philosophie du club.

Dans la chanson « Borussia Dortmund International », quel subterfuge le fan n’utilise t’-il pas pour prendre congé et aller soutenir son équipe en Coupe d’Europe ?

  • Certificat médical
  • Congé paternité
  • Décès de sa grand-mère
  • Heures supplémentaires

En Allemagne, les supporters du chaque club utilise le chant « Europapokal » quand ils sont proche de se qualifier ou pour fêter une qualification pour une compétition européenne. Le principe et d’énoncer les possibles adversaire en coupe d’Europe. Le Bündnis Südtribüne a décidé lors de la saison 2012-2013 de changer les paroles pour sortir de la masse et se démarqué des autres. Dans le nouveau texte, les meilleurs excuses pour prendre congé afin de voyager pour voir son équipe sont nommés.

Nouvelles paroles :
Erste Runde Krankenschein,  / Premièrement le certificat médical,
dann die Omma tot, / ensuite le décès de la grand-mère,
Überstunden nehmen wir zur Not! / nous prenons des heures supplémentaire à la rigueur.
Dann kommt die Kündigung – scheißegal! / Ensuite vient le licenciement, rien à foutre [du licenciement] Borussia Dortmund international!
Europapokal, Europapokal, Europapokal, Europapokal!

Anciennes paroles :
Erste Runde Udine, dann zum HSV, / Au premier tour l’Udinese, après le HSV
vielleicht nach Liberec, da kaufen wir ne Frau, / peut-être à Liberec où nous « achetons » une femme
vielleicht Valencia, vielleicht Kerkrade, / peut-être Valence. peut-être Kerkade
vielleicht nach Genk – totale Eskapade / peut-être à Genk – la folie totale !
Europapokal, Europapokal, Europapokal, Europapokal!

Dans la chanson « Am Borsigplatz geboren », combien d’amis compte le BVB ?

  • 10’000
  • 50’000
  • 80’000
  • 100’000

Dans la chanson « Am Borsigplatz geboren », le BVB compte 100’000 amis. Les paroles de ce chant parlent d’où vient le club et de ces valeurs du club. Et comme cela estsouvent très peu compris en dehors de l’Allemagne, nous vous offrons la traduction complète.

Couplet 1:
Wir sind alle am Borsigplatz geboren, / Nous sommes tous nés à la Borsigplatz,
haben früh schon, doch für alle Zeiten unser Herz verloren. / nous avons perdu notre cœur déjà tôt mais pour toujours
Wir spürten, dass – egal wohin die Fussballwelt sich dreht –  / nous sentions que, peut importe où le monde du football se tourne,
Borussia Dortmund niemals untergeht. / le Borussia Dortmund ne disparaîtra jamais.
Es gab Zeiten, da gings uns richtig schlecht, / Il fut un temps, où ça allait vraiment mal,
wir blickten in den Abgrund und schworen uns: « Jetzt erst recht ». / nous regardions la misère et nous jurions  »
Gemeinsam durch das Tränental, geschlossen Hand in Hand / Ensemble au travers de la vallée des larmes, main dans la main
und am Ende der dunklen Gasse erstrahlt die gelbe Wand. / et à la fin de la sombre ruelle brille le Mur Jaune

Refrain :
Borussia Dortmund 09
Hundertausend Freunde, ein Verein / cent mille amis, un club
die Menschen im schwarz und gelben Ruhrgebiet / les gens dans la région de la Ruhr jaune et noire
werden immer stolz an deiner Seite sein / seront toujours fièrement à tes côté

Couplet 2 :
Eine goldne Zukunft braucht Vergangenheit. / Un futur brillant a besoin d’un passé
Wir denken an die Jungs von früher, in tiefer Dankbarkeit. / Nous pensons aux jeunes d’avant dans une gratitude profonde.
Unser Herz ist voller Leidenschaft, der Wille ist aus Stahl. / Notre cœur est plein de passion, la volonté vient de l’acier.
Wer uns in unserem Stolz verletzt, der macht das nur ein Mal. / Celui qui blessera notre fierté ne le fera qu’une fois
Eine Liebe, die für alle Zeiten hält, / Un amour, qui tient pour toujours,
weil wir wissen, dass im schönsten Stadion der Welt / car nous savons que dans le plus beau stade du monde
elf Borussen auf dem Rasen für das große Ganze stehen /  onze Borussen sont sur le terrain pour le grand tout
und wir für unseren BVB durch jedes Feuer gehen. / et nous être prêt à tout pour notre BVB

Julien Mouqin : Figures Légendaires
Alexandre Fatton : Chants

About the author

Alexandre Fatton

"Être supporter du Borussia Dortmund, Ça se mérite. Il faut avoir une histoire à raconter. Tu ne le deviens pas du jour au lendemain."

Leave a Comment

Lire les articles précédents :
[Sportfreunde Lotte – Borussia Dortmund] Le match à l’aveugle

Après le renvoi du quart de finale de DFB Pokal à Lotte, le SFL et le BVB devait rattraper le...

Fermer