Qui sommes-nous ?

Generation WS est un projet collectif fondé par des supporters de longue date du Borussia Dormund. Le but de ce projet est simple : mettre en lumière le club, son histoire, sa ville et ce qu’il véhicule pour nous. Une facette qui, à notre avis, manque aujourd’hui dans le paysage francophone. Ainsi, au programme, nous vous proposerons des articles à travers diverses catégories. La première, les portraits, est là pour vous compter les histoires des joueurs, entraîneurs et personnes en relation avec club qui ont su faire son Histoire. Notre histoire. La seconde, les interviews, a pour vocation de vous faire voyager au plus proche du club à travers les acteurs qui le font ou l’ont fait vivre. Le troisième larron se nomme «Retro», le but ? Revenir sur les temps anciens. Ceux qui n’ont pas toujours été heureux mais qui ont su forger l’Histoire du club. Enfin, la dernière catégorie se nomme «Aus Kohle und Stahl» ou «Du charbon et de l’acier» en français. En clair, cette dernière a pour rôle de vous faire voyager à l’intérieur de l’Histoire de la ville. Celle qui coule dans les veines de bon nombre de personnes.

Wenn wir im Westfalenstadion steh’n,
und Borussia Dortmund spielen seh’n,
dann feuern wir sie an,
so laut wie jeder kann,
Allez Borussia Dortmund, Hey Allez!

Aucune des données AFP reproduites dans cette rubrique ou sur cette page ne peut être publiée, rediffusée, modifiée, redistribuée ou réutilisée de quelque manière et sur quelque support que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. Les données d’information de l’AFP ne peuvent être stockées, en tout ou partie, dans un ordinateur sauf à des fins personnelles et pour un usage privé. L’AFP ne pourra être tenue responsable des délais, erreurs, inexactitudes ou omissions qui ne peuvent être exclus, ni des dommages qui pourraient en résulter. Dans le cadre de sa mission d’information, l’AFP n’est pas en mesure d’obtenir auprès des personnes, groupes ou entités figurant sur ses photos ou citées dans ses dépêches, les autorisations préalables nécessaires au regard des droits de la personnalité. De même, l’AFP ne peut obtenir auprès des propriétaires de marques et/ou de biens apparaissant sur les photos et dans les bases de données AFP les autorisations nécessaires. En conséquence, il incombe à toute personne ou entité reproduisant les données AFP de faire son affaire de l’obtention des autorisations et décharges préalables requises dans le cadre de l’exploitation des données AFP.